L’intolérance au gluten est un sujet d’actualité qui interroge les personnes sujettes aux troubles intestinaux sur leur régime alimentaire. Les personnes qui se convertissent au régime sans gluten sont de plus en plus nombreuses, tandis que les magasins alimentaires ouvrent des rayons réservés aux produits « sans gluten ». Est-ce un phénomène de mode ou une maladie qui se répand réellement ?

Le gluten en question

Pour mieux cerner ce qu’est l’intolérance au gluten, il faut comprendre par quel processus le gluten est fabriqué. Le gluten est un terme générique qui désigne des protéines végétales que l’on retrouve dans certaines céréales comme le seigle, l’avoine, le blé et l’orge. Le gluten se forme dans la phase de pétrissage (panification) et donne du volume et de l’élasticité aux produits de boulangerie, permettant ainsi d’obtenir une texture moelleuse. Il est présent dans de nombreux aliments de l’alimentation courante : pâte, gâteau, pain, semoule, pizza, quiche…

 

Comment se manifeste l’intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten est aussi appelée maladie cœliaque. Le terme « maladie » s’applique après un diagnostic établi grâce à un dosage de plusieurs anticorps, suivi d’une biopsie de l’intestin. Les responsables de cette maladie sont les protéines du gluten : les gliadines (dans le blé et l’épeautre), les sécalines (dans le seigle) et les hordéines (dans l’orge).

 

Annonces Spéciales

 

7 signes de l’intolérance au gluten que tout le monde ignore !

 

1. La fibromyalgie

La fibromyalgie se caractérise par des douleurs qui se diffusent dans tout le corps et sont souvent associées à des troubles du sommeil ou une grande fatigue. Il est alors conseillé d’opter pour un régime sans gluten. De nombreuses études ont prouvé la rémission de maladies du système nerveux après avoir suivi un régime sans gluten. Si après avoir suivi ce régime, vous ne notez pas de différence, il est conseillé de voir un spécialiste.

 

2. Des maux de tête persistants

Des maux de tête persistants peuvent être le signe d’une déshydratation ou d’autres troubles, et notamment de maladie cœliaque. S’ils persistent ou surviennent après avoir mangé un repas riche en gluten, consultez un médecin.

3. Une kératose pilaire

La kératose pilaire est une maladie de peau qui se caractérise par une production excessive de kératine au niveau des follicules pileux. Cette maladie se manifeste à travers des petits boutons pointus qui peuvent toucher différentes parties de votre corps comme les jambes, les fesses, l’arrière des bras, etc. S’il est difficile de déterminer les causes de cette maladie, l’intolérance au gluten fait partie de ses facteurs. Selon les experts, le gluten peut inhiber l’absorption des acides gras et de la vitamine A en causant une carence qui peut entraîner cette maladie. Toutefois, les scientifiques ne s’accordent pas tous sur le sujet.

 

4. Des maladies auto-immunes

À l’origine, la maladie cœliaque est une maladie auto-immune. Dans ce genre de cas, le système immunitaire s’attaque aux tissus sains de l’organisme et provoque d’autres maladies auto-immunes comme le diabète de type 2, le psoriasis ou une inflammation de la thyroïde.

 

5. Des vertiges

Une intolérance au gluten peut causer des vertiges fréquents. Pour vérifier si vos étourdissements sont effectivement liés au gluten, évitez cette protéine pendant une semaine. Si les résultats sont satisfaisants, cela indique qu’il faudrait arrêter d’en consommer.

 

6. Des troubles digestifs fréquents

La maladie cœliaque affecte le système digestif. Elle peut causer des troubles digestifs comme la diarrhée, lesballonnements, les flatulences ou encore la constipation. Si vous notez que cela vous arrive fréquemment après avoir consommé des aliments riches en gluten, il est conseillé d’essayer un régime sans gluten pour observer une différence. Si rien ne change, consultez un spécialiste.

 

7. Une fatigue chronique

Lorsque vous consommez des aliments riches en gluten, il est important d’observer votre niveau d’énergie. Une personne qui souffre de maladie cœliaque peut ressentir une baisse d’énergie ou une fatigue intense suite à la consommation d’aliments riches en gluten.

Sources :

www.toutvert.fr/intolerance-au-gluten

www.vraiment.org

Commentaires

Commentaires

Pin It on Pinterest